LE VIN DES COPAINS

le 8 avril, 2015 Presse Pas de commentaires

Objet de toutes les convoitises, élément spéculatif désiré et bu pour l’étiquette, produit de grande consommation, mis en canette, mélangé à du pamplemousse…

À l’heure où le vin est devenu un véritable business interplanétaire, des centaines d’hommes et de femmes s’attachent encore à lui redonner son sens initial.
 Car le vin, c’est avant tout la boisson du plaisir. Celle qui incarne l’art de vivre, l’art de la table, mais aussi la simplicité des moments partagés entre amis.

J’ai sélectionné ici 5 bouteilles à boire avec les copains.

Pour des soirées joyeuses, autour de l’amitié et de la légèreté. Mais surtout, autour du bon vin.
Du vrai vin, vivant, facile à boire, accessible à tous. Celui qui a une histoire, celui qu’on met dans des bouteilles en verre, avec des vrais bouchons en liège… Le tout produit par des vignerons passionnés et respectueux de leur terroir.

CAVE DE CASTELMAURE, CUVÉE N°3 – CORBIÈRES – 2011

“Non, ce n’est pas de l’art, c’est juste du vin !”. Un Corbières gorgé de volupté, magnifiquement équilibré. Il se balance entre puissance, tendresse et gourmandise.
Issue de l’assemblage Grenache, Syrah et Carignan, la cuvée n°3 est née de la rencontre de Bernard Pueyo et Michel Tardieu. Côté étiquette, l’excellent Vincent Pousson entre en scène et donne le ton.

Castelmaure

Infos : www.castelmaure.com

DOMAINE U STILICCIONU, CUVÉE ANTICA – AJACCIO – 2010

U Stiliccionu est conduit par l’un des plus jeunes vignerons de l’île de Beauté, Sébastien Poly, la petite trentaine. En 2005, il décide de reconvertir son domaine à l’agriculture biodynamique. Il dit à ce sujet : “J’obtiens une vraie minéralité en utilisant aucun produit œnologique et pas de souffre. Ce sont des vinifications naturelles, de l’homéopathie appliquée à la vigne”.

La cuvée Antica, issue du cépage insulaire Sciaccarello, bénéficie d’un élevage de 9 à 10 mois en cuve inox. Le résultat est incroyablement agréable, entre minéralité et souplesse. Surtout pour la région, qui produit généralement des vins assez lourds et peu digestes. Définitivement, c’est un de mes plus grands coups de cœur sur cette dernière année.

Infos : www.domaineustiliccionu.com

M. LAPIERRE, MORGON – BEAUJOLAIS – 2010

Voilà un vin qu’on ne présente plus. La super star des Beaujolais. Il incarne à lui seul la définition de vin « plaisir ». Issu du Gamay noir à jus blanc, seul cépage rouge autorisé dans la région, ce vin bénéficie d’un élevage en fûts d’environ 9 mois. Le nectar est équilibré, puissant mais subtilement fruité. À partager le plus vite possible, si ce n’est pas déjà fait !

Morgon

Infos : www.marcel-lapierre.com

LA BÒRIA, CUVÉE MERCI – CÔTES DU ROUSSILLON – 2011

Le domaine Bòria, au pied des Pyrénées, produit ce nectar frais et minéral, issu des cépages Syrah et Grenache.
« Merci » est vinifié par Vincent Balansa. Un homme, 50% Héros, 50% Vigneron, qui s’est installé à Trilla, en  pays Cathare et s’est mis en tête d’empêcher l’arrachage des vignes du village, à travers un projet communautaire de sauvetage.

Attention quand même aux excès, car ce vin se laisse boire sans effort…

Merci

Infos : www.laboria.fr

DOMAINE VAQUER, CUVÉE BERNARD – CÔTES CATALANES – 2012

“J’ai la volonté de vinifier des vins qui ressemblent à leur terroir et qui me ressemblent”. Frédérique a repris les commandes du domaine Vaquer à la mort de son mari, Bernard. Aujourd’hui, elle poursuit seule la quête de la finesse et de l’élégance.
Bourguignonne d’origine, elle aime parler d’un « lien indéfinissable » entre sa région natale et les vins qu’elle produit actuellement. Il est vrai que ses rouges “pinotent” un peu…

La cuvée Bernard, c’est le vin “plaisir” du domaine. Friand, facile à boire, il est issu de l’assemblage Syrah, Grenache et Carignan. Il ne bénéficie d’aucun élevage en fût de chêne, ce qui lui donne une souplesse incomparable et une belle longueur, délicieusement fruitée.

 

Infos : www.domaine-vaquer.com

Chers lecteurs, pour moins de 20€, vous pouvez désormais passer une bonne soirée.

Excellente dégustation !

 

Source : http://www.miroir-mag.fr/chroniques/le-vin-des-copains/