Les vins de garde

le 8 octobre, 2008 Presse Pas de commentaires

Les vins de garde

A l’heure où les palais s’habituent a ne plus rencontrer que des vins jeunes, la dégustation d’un vin de garde est étourdissante : profond, onctueux, ce vin prend ses aises en bouche, laisse ses riches arômes s’y étendre voluptueusement.

Les indépendents montent à Paris

le 8 septembre, 2008 Presse Pas de commentaires

Les indépendents montent à Paris

Le salon des Vins des vignerons indépendents est devenu le rendez-vous des amateurs de bonnes cuvées à petits prix.

L’âme retrouvée du Beaujolais

le 8 septembre, 2008 Presse Pas de commentaires

L’âme retrouvée du Beaujolais

Et si le vignoble du Beaujolais, avec sa palette de terroirs offrant au seul gamay une incroyable diversité d’expressions, était l’un des plus beaux de France ? Injustement décriés après plusieurs décennies de productivisme forcené, les vins du Beaujolais, lorsqu’ils sont produits par des vignerons passionnés, procurent un plaisir sans égal !

L’anti-piquette de piquet-boisson

le 8 juin, 2008 Presse Pas de commentaires

L’anti-piquette de piquet-boisson

Bon la, c’est du copinage : c’est le carburant préféré de Sine. son fournisseur privilégié Marcel Lapierre, artiste autodidacte, produit du Morgon, c’est du beaujolais gastronomiquement correct. Ce truculent et charismatique personnage a inventé le vin où il n’y a que du raisin dedans ! 100 % pur jus de fruit ! Sans angélisme biololo, mais en détournant les scientifiques compétents de leurs travaux officiels ; sans modernisme mais en retrouvant les usages ancestraux gourmands en main-d’œuvre et en matériel.

Boire plus que de raisin

le 8 juin, 2008 Presse Pas de commentaires

Boire plus que de raisin

Plus que dans aucune autre bouteille, il y a du jus dans les vins naturels. Sous le bouchon, la vie préservée d’une pharmacopée œnologique castratrice. Dans le flacon, l’esprit, celui des hommes, souvent fragiles, parfois en danger, qui vont loin par cequ’ils s’expriment vraiment…Mais dans le discours, l’humour, toujours l’humour…

AOC Cru du Beaujolais

le 16 mars, 2008 Presse Pas de commentaires

AOC Cru du Beaujolais

A Morgon, Marcel Lapierre reste fidèle à sa propre méthode: il utilise un pressoir vertical ancien qui presse délicatement les raisins, et refuse le sulfitage. Cela lui permet d’élaborer des beaujolais à caractère très personnel d’un niveau exceptionnel.

Marcel Lapierre ostracisé?

le 8 mars, 2008 Presse Pas de commentaires

Marcel Lapierre ostracisé?

Pourquoi les vins de Marcel Lapierre ne figurent-ils pas dans votre guide vert : ostracisme envers les vins naturels ?
Ou bien volonté de Marcel Lapierre de ne pas y figurer? Son Morgon 2005, non filtré et non sulfité, se montre pourtant fabuleux.

le 16 juillet, 2007 Presse Pas de commentaires

Une robe rubis avec une belle extraction de matière colorante. Nez de fruits rouges, très élégant. Bouche légère marquée par les fruits rouges, les tanins sont présents sans être exubérants. Un vin au caractère plus bourguignon que beaujolais qui ravira les amateurs éclairés.

Lapierre à l’édifice

le 16 juin, 2007 Presse Pas de commentaires

Lapierre à l’édifice

De la Mecque « vins nature », il est le Mahomet. De la famille beaujolaise,il est le parrain. Marcel Lapierre a été le premier à prendre le gamay par les cornes. Mathieu, après quelques années passées à boire ailleurs, le fils est revenu au nid…

Les nouvelles stars du Beaujolais

le 16 mars, 2007 Presse Pas de commentaires

Les nouvelles stars du Beaujolais

Le pape du vin naturel en Beaujolais, sans SO2, ni levurage. A Villié-Morgon, le vin a le goût du raisin. Et ce n’est pas rien. Depuis 2005, Mathieu aide Marcel. En toute logique, le fils devrait faire aussi bien que le père.