Les bons crus

le 1 novembre, 2009 Presse Pas de commentaires

Les bons crus

Amateur de vins naturels, laissez vos pas vous mener chez les Lapierre Militants de la première heure contre la standardisation des vins. On s’en réjouit à la dégustation de ce Morgon, à la belle rôbe violine, au nez subtil, remarquable en bouche par la finesse de ses arômes de mûre et de cerise. Quel bonheur de le retrouver sur un saint-Marcelin de la Mère Richard !

Seriously, Drink Beaujolais

le 13 août, 2009 Presse Pas de commentaires

Seriously, Drink Beaujolais

I recently e-mailed a friend to ask if he wanted to taste a few cru Beaujolais with me. « No way, » he replied immediately. And he wouldn’t be the first to hear the word Beaujolais  and run the other way.

Des Lapierres millésimés au George Five à Lyon

le 7 juin, 2009 Presse Pas de commentaires

Des Lapierres millésimés au George Five à Lyon

La carte des vins est composée de quelques 2200 références, incluant des grands crus, de très vieux millésimes et quelques perles rares, parmi lesquelles des Morgons de Marcel Lapierre millésimés années 1980.

« Juste un vin à l’ancienne, 100% jus de raisin »

le 16 avril, 2009 Presse Pas de commentaires

« Juste un vin à l’ancienne, 100% jus de raisin »

Marcel Lapierre a du bon sens, trempé dans ce terroir de Villié-Morgon où son grand père s’installa au début du siècle. Outre le respect de l’environnement, il laisse le Gamay s’exprimer librement et se montre intraitable sur les levures indigènes.

Les vins naturels

le 15 mars, 2009 Presse Pas de commentaires

Les vins naturels

Ils occupents le devant de la scène gastronomique, font débat dans le monde entier: difficile de passer à côté des vins naturels. Oui, mais… Qu’est-ce donc qu’un vin naturel?

Le Beaujolais au naturel

le 15 mars, 2009 Presse Pas de commentaires

Le Beaujolais au naturel

A Morgon, un petit groupe de viticulteurs vinifie des vins dits naturels. Lancée dans les années 80, cette approche a deffrayé la chronique. Pour autant avec la montée des considérations environnementales et les mise en cause des vins « industriels », ce choix est éclairé d’un jour noubveau. Article signé Laurent Gotti et extrait de la revue Beaujolais aujourd’hui.

Le retour à un travail équlibré des sols est inéluctable !

le 15 février, 2009 Presse Pas de commentaires

Le retour à un travail équlibré des sols est inéluctable !

Une autre figure du vin « bio » est Marcel Lapierre en Beaujolais!

Beaujolais for the Ages

le 1 janvier, 2009 Presse Pas de commentaires

Beaujolais for the Ages

“Beaujolais has everything a wine-loving tourist could desire except good wine,” writes Kermit Lynch in his classic, cantankerous Adventures on the Wine Route. “Drink a carafe of the stuff (I do not like to call it Beaujolais) and your headache the next day will make you wish you had suffered a fatal accident on the way home from your restaurant.” The passage dates some twenty years back, when in the mind of an American consumer the B-word evoked one of those ubiquitous bottles from King of Beaujolais Georges Duboeuf that looked like they had collided at high speed with a Matisse still life. These were among the first wines I tasted—I have a vague memory of sneaking some into a parking lot at a particularly debauched bar mitzvah in Fort Lee—and even in my oenological infancy I was struck by how much the stuff tasted like raspberry Life Savers. Since reaching legal drinking age I’ve again tried Duboeuf’s wines but never managed to discern much difference between the King’s various labels and crus. All were pinkish, kind of flabby, with the fruitiness of supermarket-machine gum ball. In Lynch’s words: “wine robots rolling off the assembly lines, millions and millions of them.”

L’évangéliste du sans-souffre

le 8 décembre, 2008 Presse Pas de commentaires

L’évangéliste du sans-souffre

Figure du Beaujolais, Marcel Lapierre est l’un des porte-drapeaux du courant des vins naturels. Marqué par sa rencontre avec le chercheur Jules Chauvet an 1981, il produit des vins issus d’une agriculture biologique tournée vers l’expression des sols, favorisant les levures indigénes et rejetant l’utilisation du souffre.

AOC Morgon

le 14 novembre, 2008 Presse Pas de commentaires

AOC Morgon

Le mois de Novembre correspond au Beaujolais nouveau, ce qui ne doit pas masquer Ia qualite des crus de certains
vignerons-artisans.